Expérimenter et adapter

Des techniques respectueuses de l’environnement doivent être associées à la notion de rentabilité. Dans ce but, il faut mesurer la rentabilité des méthodes, la fiabilité et les conditions d’utilisation de ces engins, en association avec des chevaux ainsi que les impacts sur les différents sols (Zones plus ou moins humides).

Ont été réalisées dans le cadre de ce projet:

  1. des expérimentations forestières
  2. des expérimentations communales
  3. des expérimentations touristiques
  4. et une expérimentation en production maraichère.

Tous les documents relatifs sont téléchargeables en bas de page.

Les expérimentations en milieu forestier en Lorraine

L'utilisation de l'énergie chevaline pour le débardage des billons et grumes a fait l'objet de plusieurs travaux récents. Deux documents, l'un publié par le CREN (Conservatoire Rhône-Alpes des Espaces Naturels) en 2010 et le second par l'ONF en 2012 placent ce type de débardage pour la gestion des espaces naturel et pour réduire les impacts aux sols, aux peuplements et aux espaces remarquables. Les expérimentations dans le cadre du projet InterregIV « Le cheval de trait au service de la gestion forestière et rurale durable » ont été menés. Il s’agit d’une double approche :

1. au niveau de l'entreprise qui mène les chevaux pour mettre en oeuvre ce type de projet en relation avec l'environnement professionnel

2. proposer une valeur ajoutée à l'ensemble des entreprises qui travaillent pour la mobilisation de bois

Quatre expérimentations ont été menées dans la première moitié de l'année 2012 et font l’objet de cette synthèse.

Ici vous pouvez télécharger le rapport de Badonviller, de Goviller et de Roppe.

 

Les expérimentations en milieu forestier en région lorraine, wallonne et dans les Ardennes luxembourgeoises

Ici vous pouvez télécharger le rapport.

 

Les expérimentations communales en région wallonne

Les 44 communes de la province du Luxembourg ont été sollicitées par un courrier envoyé à la mi-décembre 2009.  Ce courrier, adressé au bourgmestre, leur présentait les objectifs généraux du projet et leur proposait notre intervention au niveau de la réalisation de certains travaux dans leur commune : parmi ceux-ci, citons la tonte de pelouse, le fauchage des accotements, le ramassage des poubelles, l’arrosage des plantes, le nettoyage de surface après manifestation, …

Les réponses au courrier sont arrivées à Wallonie Bois dès la fin décembre 2009.  Treize communes ont répondu à ce courrier.

Nous avons rencontré chacune de ces communes. Ont été abordés au cours de la discussion les travaux réalisables dans leur commune, le coût (financé par le projet Interreg Iva jusque fin 2012),  la participation d’un ouvrier communal à chaque expérimentation, la participation d’un ou plusieurs ouvriers aux futures formations à leur destination, le matériel et les chevaux, la durée des expérimentations.

Une réunion de travail va se tenir dans le courant du mois de mars à Wallonie Bois pour faire le point sur ces informations et cibler les travaux et les communes qui vont faire l’objet d’une expérimentation.  Les meneurs qui participent à ces expérimentations font partie du CECD, partenaire méthodologique.

Le choix sur les travaux réalisés dans les communes de la province du Luxembourg a été basé sur plusieurs critères : la motivation de la commune, la faisabilité des travaux à réaliser et la diversité des travaux.

Ici vous pouvez télécharger le rapport des expérimentations communales menées en Belgique.

Les expérimentations communales en région lorraine

Les expérimentations ont été réalisées sur la communauté de communes du Val de Meuse .  Belleray est le lieu d'implantation du pôle équestre mis à disposition de l'EPL Agro par le Conseil Régional.  La Codecom du Val de Meuse est très investie dans toutes les mesures liées au respect de l'environnement.  L'utilisation des chevaux de trait leur a paru intéressante.  Après deux réunions d'échanges sur leurs besoins et les possibilités de mise en place concrète, deux expérimentations ont été retenues d'un commun accord : l'arrosage de fleurs et la collecte des déchets fermentescibles.

Ici vous pouvez télécharger le rapport des expérimentations communales menées en France.

Les expérimentations communales en Ardennes luxembourgeoises

Les communes du Luxembourg prioritairement sollicitées ont été celles des parcs naturels de l’Our et de la Haute Sûre. Dans une deuxième phase, les différents arrondissements de l’Administration de la Nature et des Forêts ont été contactés à plusieurs reprises. Un choix a dû être effectué pour cadrer les expérimentations avec le projet et sa logistique, c’est –à-dire la disponibilité du matériel, le pérennité de cette activité sur la commune, la motivation des représentants communaux et la diversité des types d’expérimentations.

Des expérimentations ont été réalisées à deux niveaux:

Des pré-expérimentations pour montrer la faisabilité du travail, respectivement pour sensibiliser sur les possibilités sans que des indicateurs précis soient mesurés ont eu lieu à

  • Dudelange
  • Diekirch

Des expérimentations communales avec la requête de données et la rédaction de rapport détaillé ont eu lieu à:

  • Wiltz : collecte de déchêts de verre aux ménages, entretien d’un espace vert
  • Clervaux: fauchage de sentiers forestiers et touristiques

Ici vous pouvez télécharger le rapport des expérimentations communales menées au Luxembourg.

Les expérimentations touristiques en région lorraine

La localisation des expérimentations s'est élargie d'une part au sud du département avec des ballades en calèche sur Ligny-en-Barrois.  Cette expérimentation n'a pas fait l'objet de mesures chiffrées pour l'analyser.  Elle a été réalisée en partenariat avec l'office du tourisme pour les touristes et les habitants (maisons de retraite, écoles, ...) : un circuit dans la ville et ses curiosités historiques leur était proposé sur 3 km.  Les personnes étaient transportées dans une voiture attelée à deux chevaux de trait.

L'autre expérimentation s'est déroulée sur le site historique des champs de bataille de Verdun, dans le nord du département.  L'objectif était de proposer un moyen de transport alternatif (calèche) entre deux sites historiques en théatralisant le transport

Ici vous pouvez télécharger le rapport des expérimentations touristiques en région Lorraine.

Les expérimentations touristiques au Luxembourg

Le secteur touristique est un champ d’application très large pour les activités avec les chevaux de trait.

Dans ce domaine, le Luxembourg, si petit qu’il soit, dispose de quelques initiatives très intéressantes qui ne cessent d’élargir et de diversifier leurs programmes d’activité autour de la traction chevaline et des chevaux de trait en général.

Pour les expérimentations touristiques à étudier plus spécifiquement, nous nous sommes concentrés sur les activités du Domaine touristique du cheval de trait ardennais «  A Robbesscheier » à Munshausen.

Des expérimentations touristiques avec la requête de données et la rédaction de rapport détaillé ont eu lieu à:

  • Munshausen : balades en calèche sur site; balades en calèche navette; balades en calèche sur mesure
  • Clervaux: balades de la ville de Clervaux en calèche
  • Wiltz: balades de la ville de Wiltz en calèche
  • Kiischpelt: transport et service navette de la station de gare à une manifestation

Ici vous pouvez télécharger le rapport des expérimentations touristiques menées au Luxembourg.

Méthodologie et conclusions du bilan carbone

La méthodologie et les conclusions du bilan carbone sont détaillées dans le rapport téléchargeable ici.

Copyright © 2009-2017 Traction Chevaline. Tous droits réservés. Impressum | Made by MUM